[J-Movie] « Nous sommes des sans-abris, pas des héros de films d’action. »

Tokyo Godfathers

Titre original: / tokyo godfathers
Pays: Japon
Genre: Aventure, Comédie, Drame
Durée: 88 minutes
Sortie: 8 novembre 2003
Réalisateur: Satoshi Kon
Scénaristes: Keiko Nobumoto, Satoshi Kon
Producteurs: Shinichi Kobayashi, Masao Takiyama, Taro Maki
Compositeurs: Keiichi Suzuki, Moonriders
Character design: Kenichi Konishi, Satoshi Kon
Directeur artistique: Nobutaka Ike
Directeur de l’animation: Kenichi Konishi
Directeur de la photographie: Katsutoshi Sugai

Synopsis : La veille de Noël, trois-sans abris de Tokyo trouvent un bébé abandonné dans les ordures. Ils décident alors de retrouver ses parents.

Et pour finir en beauté cette fête d’anniversaire du blog, je vous propose un film de Noël.

Trois sans-abris composent une famille atypique. Gin est un homme ruiné et alcoolique, Hana est une femme transgenre et Miyuki est une adolescente fugueuse. La veille de Noël, ils découvrent par hasard un bébé abandonné. Si Gin et Miyuki veulent emmener l’enfant à la police, Hana a toujours voulu en élever un. Pensant que c’est un cadeau de Dieu, elle veut en prendre soin. Raisonnée, elle comprend qu’elle ne peut le garder mais elle convainc ses amis de retrouver les parents du bébé qu’ils prénomment Kiyoko (enfant pur).

Hana: « Même un bon à rien de père n’oublie jamais son enfant. »
Miyuki: « Je sors. »
Fin: « Qu’a-t-elle ? »
Hana: « Même un enfant n’oublie jamais ses parents. »

Les voilà alors tous les trois partis en quête de la famille du poupin. Les protagonistes seront aussi confrontés à leur passé respectif. Chaque personnage se retrouve seul à un moment donné ce qui rend possible une certaine introspection. Leurs problèmes personnels sont réglés en même temps que leur mission avance. Il y a énormément de coïncidences avec notamment des rencontres fortuites mais l’intrigue progresse ainsi à un rythme assez soutenu tout en réservant quelques surprises. Certains personnages ne servent qu’à en introduire de nouveaux pour permettre à l’histoire d’avancer mais même les plus mineurs sont intéressants. Les protagonistes montrent une évolution et le film prône l’importance de la famille, que cela soit celle biologique ou celle qu’on se choisit.

L’animation est magnifique. Les paysages ou les monuments sont superbes et semblent tout à fait réels. Les personnages sont tous très différents les uns des autres et leurs expressions très réalistes bien qu’exagérées. Les protagonistes sont mémorables, particulièrement Hana, et les illustrations transmettent parfaitement leurs émotions. Malgré certains aspects sombres, le film présente beaucoup d’humour tout en se montrant parfois poétique.

Tokyo Godfathers est un film touchant et sincère qui accorde de l’importance aux valeurs familiales et à l’espoir tel que l’on se peut se représenter l’esprit de Noël. Si le christianisme présent ne peut être oublié, il sert surtout de prétexte pour divers événements.

Ressenti : ★★★★★

On se prépare une boisson chaude et on se cale confortablement devant son écran pour visionner ce film !