[A voir] « It’s not over. We’re still alive. »

Dear my friends

Life is really very beautiful, isn’t it?

Dear-My-Friends-Poster1

Titre original: / dieo mai peurenjeu
Genre: Drame, Famille, Amitié, Comédie, Romance, Tranche de vie
Episodes: 16 – 70 minutes
Chaîne: tvN
Période de diffusion: 13 Mai 2016 – 2 Juillet 2016
Diffusion: Vendredi et Samedi à 20H30
Réalisateur: Hong Jong Chan
Scénariste: No Hee Kyung
Casting principal: Go Hyeon Jeong (Park Wan), Kim Yeong Ok (Oh Ssang Bun), Kim Hye (Ja Jo Hui Ja), Na Mun Hui (Mun Jeong Ah), Park Won Suk (Lee Yong Won), Go Du Sim (Jang Nan Hui), Yun Yeo Jeong (Oh Chung Nam), Ju Hyeon (Lee Seong Jae), Sin Gu (Kim Seok Gyun)
Site officiel

Synopsis : Ce drama suit la vie quotidienne de neuf personnages principaux.

Dear-My-Friends-Poster2

J’attendais ce drama avec impatience dès son annonce l’année dernière et on peut dire qu’il ne m’a pas déçu ! Pourquoi faut-il le regarder ?

Pour sa scénariste. No Hee Kyung a écrit il y a deux ans (déjà !) It’s okay, it’s love [promis, je critique bientôt ce drama] qui a marqué mon année. Le drama est magnifique (casting, histoire, réalisation…) et fait partie de mes favoris. Elle est aussi derrière Padam Padam… The Sound Of His And Her Heartbeats et That Winter, The Wind Blows – bien que je ne les ai pas encore terminés, leur début m’a beaucoup plu. On retrouve avec succès sa touche dans Dear my friends.

Pour son scénario tranche de vie. Le scénario de base est original puisqu’il y a très peu de drama où l’on peut suivre le quotidien de protagonistes de plus de 60 ans, et encore moins 8 personnages ! Par ailleurs, j’apprécie beaucoup tout ce qui est tranche de vie, sans intrigue complexe. Ce n’est pas pour cette raison que ce drama ne prend pas la peine d’étoffer son histoire. Chaque personne a son intrigue propre – même si elles peuvent être croisées.

When did we ever look at you this long?

Pour son réalisme. Beaucoup de personnages sont affectés par des malheurs mais cela reste malgré tout réaliste. Les personnages sont assez âgés et peuvent être sujets à la maladie, que ce soit un cancer ou la sénilité. La mort fait aussi partie du paysage, comme lorsque les amis se retrouvent et remarquent que les années passant, des disparitions surviennent.

Pour son casting. Les castings principal et secondaire sont exceptionnels. En tête d’affiche, Go Hyeon Jeong (What’s Up, Fox?, Daemul) ! En plus d’être magnifique, cette actrice est talentueuse. Le casting des vétérans est tout aussi formidable avec des têtes connues principalement pour des rôles de parents ou grands-parents, mes favoris étant Yun Yeo Jeong (What’s Up, Fox?) et Na Mun Hui (Glorious Day).

dmf1

Pour ses caméos – qui n’en sont pas vraiment. Un caméo est l’apparition fugace d’un acteur célèbre et apprécié. Cela fait toujours plaisir au spectateur. Mais quand tu vois Jo In Seong (It’s okay, it’s love) apparaître dès le début de Dear my friends et commencer une histoire d’amour avec Go Hyeon Jeong, tu ne peux pas imaginer qu’il ne revienne pas ! Et heureusement, bien que son temps d’apparence soit réduit, il reste durant tout le drama. Tout comme Lee Gwang Su (It’s okay, it’s love) ! D’autres acteurs apparaissent mais ont moins de poids dans l’histoire : Daniel Henney (My Name Is Kim Sam Sun), Jang Hyeon Seong (Doctors), Seong Dong Il (It’s okay, it’s love, Reply 1988) – ce qui n’empêche pas de les apprécier.

Pour ses personnages. J’aime les personnages de No Hee Kyung. Ils bénéficient toujours d’un développement et apparaissent très authentiques. Ils sont plein de qualités et de défauts, pouvant parfois paraître pénibles mais étant au final attachants. Ils sont simplement humains.

Pour leur histoire. Chaque personnage est une entité à part. Si on les voit souvent ensemble, ils possèdent tous leur propre histoire. Leur cercle de relations n’est pas seulement restreint à ce groupe d’amis. Ils ont d’autres relations – amicales, familiales, professionnelles – et celles-ci, bien que brièvement montrées, font simplement partie de la vie. Les protagonistes ont une intrigue dans le temps présent – certains plus développée que d’autres – et des flashbacks permettent au spectateur de comprendre pourquoi ils sont devenus ainsi.

dmf2

Pour leur amitié. Les personnages se connaissent depuis leur jeunesse. Certains sont des amis très proches, d’autres des amis fâchés… Les malentendus sont réglés et malgré des douleurs encore vives et des disputes non oubliées, cela est pardonné. Dans ce groupe de sept amis sexagénaires – auxquelles se greffent les deux autres protagonistes, tout le monde s’apprécie. Certains ont une relation plus duelle que d’autres mais l’amitié est présente pour tous.

Pour les relations parents-enfants. Plusieurs des protagonistes ont des enfants et ils ont tous quelque chose en commun. Ils s’aiment tous. Les parents se sacrifient pour leurs enfants et ne veulent pas les déranger. Les enfants pensent que leurs parents seront toujours là pour eux.

Pour sa réalisation. Elle est magnifique. Les décors sont notamment remarquables lorsque l’histoire se déroule en Slovénie mais la Corée du Sud regorge aussi de beaux paysages. Les scènes d’intérieur sont toutes aussi belles. La réalisation repose beaucoup sur le jeu et les émotions des acteurs qui sont parfois à nus.

dmf3

Pour les émotions. Suivre la vie de ces personnages pendant 16 épisodes est une expérience intense. Tout semble si brut. Le spectateur ressent quantité d’émotions. Même lorsque les scènes ne sont pas tristes à proprement parler, un sentiment diffus de mélancolie est là. Tout n’est pas beau, tout n’est pas rose. Ces personnages ont vécu une vie difficile et c’est ce qu’ils veulent raconter. Ils ne se complaignent pas dans leur malheur. Le monde a changé depuis leur jeunesse et eux aussi. Ils sont parents, grands-parents, veufs/veuves, toujours célibataires. Mais ils sont surtout humains et ils vivent encore.

Pour la romance entre Park Wan et Seo Yeon Ha. Ils sont adorables. Ils s’aiment tellement. Pourquoi sont-ils séparés alors qu’ils éprouvent encore des sentiments forts l’un pour l’autre ? Ils sont conscients de l’importance de l’autre dans leur vie. Leur histoire d’amour – et les causes de leur séparation – est révélée doucement, distillée tout au long du drama. Elle est belle et triste. Les personnages se montrent égoïstes, surtout Park Wan. Cette scène [vidéo avec spoilers] poignante est représentative de leur relation.

Pour sa musique. Le drama est accompagné par une très jolie bande-son. Les OST présentent dans l’ensemble des tons doux et colorés.

  • Kevin Oh – Baby Blue [MV] ♥
  • Jannabi – Wonderful (얼마나 좋아) [Musique]
  • Jannabi – Beautiful
  • Lyn – Want to Be Free (바람에 머문다) [MV]
  • Park Ji Min – Don’t Go (떠나가지마) [Musique]
  • Martin Smith – Go Go! Picnic [Musique]
  • Da Eun – Be My Side [Musique]
  • Edan – Paso a Paso [Musique]

dmf4

Dear my friends est un drama avec une rare authenticité. Les personnages sont simplement des êtes humains que la vie a façonné ainsi. Maintenant, je veux lire le livre que Park Wan a écrit pour retrouver tous ces personnages !

Ressenti : ★★★★★ (♥)

Qualité : ★★★★★

  • Le casting : De rêve !
  • Les personnages : Complexes, développés, attachants…je veux les revoir !
  • La réalisation : Sublime !
  • Le scénario : Excellent !
  • La fin : C’est déjà fini ?

7 thoughts on “[A voir] « It’s not over. We’re still alive. »

  1. Merci pour cette critique Luthien, elle donne envie de voir « Dear My Friends ». Je le note, mais je compte déjà regarder « It’s Okay, That’s Love’ qui est dans ma liste depuis un moment et que je n’ai touours pas pu commencer^^

  2. Je me suis dis (et je ne sais pas pourquoi maintenant plutôt qu’à un autre moment) : « je vais passer sur le blog de Luthien tiens » et BIIIIIIIIM je tombe sur cet article et je me dis que, maintenant que je l’ai lu, je ne vais pas pouvoir passer à côté de ce drama pour… toutes les raisons que tu as énoncées.
    Son sujet est HYPER ORIGINAL, c’est du jamais vu (enfin je crois) et c’est justement ce que j’ai envie de découvrir :) Merci pour cet article et ton plaidoyer très réussi, je vais essayer de le télécharger demain !

    • Je crois que le sujet a été plus ou moins abordé en film (mais c’est plus au niveau familial qu’un grand groupe d’amis). En tout cas, ce drama est à ne pas rater. :D

  3. Bon, j’avais prévu de le regarder dans l’année. L’histoire, le casting, le peu de visuel que j’avais vu, tout cela me donnait envie du le voir. Donc, comme je le disais, je pensais le regarder d’ici la fin de 2016.
    Et j’ai lu ton article.
    Me voici trois épisodes plus tard (ce n’est pas beaucoup), mais je suis déjà sous le charme. Remarque, à l’épisode 1 j’étais sous le charme. L’OST est super, je suis justement en train de l’écouter ^^. Franchement, merci pour ton article qui me l’a fait lancé plus tôt que prévu. Ce drama est magnifique ! Je l’aime tellement que je prends mon temps pour le regarder. J’ai envie de faire durer le plaisir jusqu’au bout…
    C’est étrange, mais avec tout ces personnages, on pourrait croire que certains seraient sous développés, et pourtant, ils m’intéressent tous !
    Hâte de continuer ce drama !
    Encore merci pour l’article :) J’avais peur d’être déçue à cause de l’éloge que tu en fais, et non ! J’adore ! Donc c’est cool ^^.

    • Ah super ! Je suis ravie que tu as apprécies. :)
      Certains personnages ont droit à un plus gros développement que d’autres mais tous ont leur importance et une histoire propre. Je ne me suis jamais ennuyée avec aucun. Les histoires sont toutes touchantes.
      Tu en es encore au début mais il y a beaucoup de révélations mais le ton reste le même durant tout le drama : cette ambiance douce-amère.
      J’ai aussi espacé un peu les épisodes au début mais j’ai fini par les regarder ensuite dès que les épisodes sortaient tellement c’était bien. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *