[Impressions d’ensemble] « You are the most beautiful firework in my life. »

Bromance

bromance-post

Titre original: / ai shang ge men
Producteurs: Fang Xiao Ren, Rong Jun Yi
Réalisateur: Chen Rong Hui
Genre: Romance, Comédie
Épisodes: 18 + 1 bonus – 75 minutes
Chaîne: TTV
Période de diffusion: 18 Octobre 2015 – 21 Février 2016
Diffusion: Dimanche à 22H
Casting principal: Baron Chen (Du Zi Feng), Megan Lai (Pi Ya Nuo), Bii (Wei Qing Yang), Lee Shiau Shiang (Chu Ze Rui), Katie Chen (Yang Na Na), Mandy Tao (Du Zi Han), Amanda Chou (Fan Xiao Jing), Yang Ming Wei (Liao Guang Chao)
Opening Theme: Epochal Times – Xin Shi Dai (心時代) par Andrew Tan, Bii, Ian Chen et Dino Li [Regarder le MV]
Ending Theme: Bottom Line – Di Xian (底線) par Landy Wen [Regarder le MV]

Synopsis : Pour éviter un malheur, Pi Ya Nuo a dû grandi en tant que garçon. Elle pourra redevenir une fille à ses 26 ans. 100 jours avant ceux-ci, elle fait la connaissance de Du Zi Feng, le chef d’une ancienne triade chinoise. Après l’avoir aidé lors d’une attaque, ils deviennent frères sous serment.

Ooops...accidental kiss.

Ooops…accidental kiss.

En ce moment, la langue que j’entends le plus lors de mes visionnages est le mandarin. Je n’avais pas prêté attention à Bromance lors de sa sortie mais il a engendré beaucoup de réactions pendant sa diffusion alors j’ai enfin pris le temps de le regarder.

Points positifs :

Le gender-bender. C’est un thème que j’apprécie beaucoup dans les drama. Le travestissement de Ya Nuo en garçon est plutôt réussi dans l’ensemble – surtout au début. Elle ne porte pas de vêtements moulants ou de chaussures à talons [comme dans certains kdrama…] et ne possède pas non plus un style féminin. Elle présente aussi des manières masculines, que ce soit dans ses gestes ou son discours. Cela peut s’expliquer par le fait qu’elle a vécu toute sa vie en tant que garçon. Elle sait par ailleurs très bien se battre. L’actrice Megan Lai a été très bien choisie : elle est plutôt grande et possède une allure assez androgyne avec sa coupe courte.

bromance-pic2

Le couple principal. S’il y a une seule raison de regarder ce drama, c’est bien celle-ci. Baron Chen et Megan Lai ont une très belle alchimie et le font savoir dès le début. La rencontre entre Zi Feng et Ya Nuo est rapide et leur relation s’enchaîne très vite. Frères par serment, ils deviennent rapidement complices. Attirés l’un par l’autre, d’autres sentiments que l’amitié se développent très tôt. Les personnages ne tergiversent pas pendant très longtemps et acceptent assez facilement leurs sentiments – c’est évidemment plus facile pour Ya Nuo… Zi Feng se questionne sur sa sexualité mais il accepte simplement le fait qu’il aime Ya Nuo.

Funny and fluffy (and hot). Tous les prétextes sont bons pour rapprocher physiquement Zi Feng et Ya Nuo. Au début, c’est plutôt un jeu entre eux, chacun mettant l’autre dans une situation inconfortable. Puis lorsqu’ils ont reconnus leurs sentiments, ils veulent juste profiter de la présence de l’autre et agissent par instinct. Et finalement, lorsque les sentiments sont confessés, plus rien ne les arrête ! On peut reprocher le manque de réalisme de Ya Nuo qui ne semble plus très masculine dans ces moments-là…

bromance-pic3

Pas un mélodrame. Le drama a évidemment son lot de drames et d’incompréhensions mais ceux-ci ne durent jamais très longtemps. Ils ne sont pas non plus très étouffants. Le drama peut dans ces cas-là alterner plusieurs intrigues ce qui fait que l’on ne reste jamais sur un malheur trop longtemps. Puis tout se résout assez rapidement.

L’OST. Outre les musiques de début et de fin, la bande-son du drama est sympathique.

  • Bii – Back In Time (逆時光的浪) [MV]
  • Miu Chu ft. Andrew Tan – Quietness (安靜) [OST]
  • GJ – No One (沒有之一)
  • Derrick Hoh – Sunny Day (晴天)
  • Derrick Hoh – Can’t Pretend (假裝不了) [MV]
  • Bii – Love You Gently (愛是妳給的溫柔)

bromance-pic4

Points neutres :

Les personnages. L’entourage – principalement les familles – de Zi Feng et Ya Nuo sont dans l’ensemble sympathiques à suivre.

Les intrigues et couples secondaires. Certaines histoires sont plus intéressantes que d’autres. Na Na et Qing Yang ont droit à une jolie histoire d’amour mais sont un peu trop effacés par rapport au couple principal. Toute l’intrigue mafia n’est pas des plus passionnantes.

Points négatifs :

La réalisation. Dans l’ensemble, elle est correcte lorsque tout se passe normalement. Il y a même de jolis plans notamment avec Qing Yang/Na Na. Mais lorsqu’on passe à des scènes de combat ou à quelques exploits, cela est un mélange de ridicule et d’irréalisme. Il y a aussi parfois des coupures pas très nettes, surtout vers la fin du drama – dues à la réduction du nombre d’épisodes ?

& Na Na

Qing Yang & Na Na

L’écriture. Il y a des scènes irréalistes mais toutes les situations sont un moyen de rapprocher le couple principal même si certaines raisons sont parfois ridicules. Il suffit d’oublier toute logique et de se laisser porter par l’OTP. *squee*

Le jeu des acteurs. Les acteurs principaux s’en sortent bien mais ce n’est pas toujours le cas pour le casting secondaire. Il faut supporter le visage figé ou l’exagération.

Les placements de produits. Je crois que je n’ai jamais vu autant de produits aussi mal placés [et pourtant il y a de la compétition…]. Cela fonctionne de la même manière que pour rapprocher Ya Nuo et Zi Feng, c’est-à-dire de manière pas très subtile. Après avoir vu ce drama, vous comprendrez toute la nécessité de s’acheter une montre connectée dernière génération.

bromance-pic5

Le regard de Zi Feng…

Bromance est un drama très agréable à regarder si vous passez outre toute logique et que vous profitez simplement de l’OTP.

Ressenti : ★★★★☆

Qualité : ★★★☆☆

  • Le casting : Des acteurs principaux parfaits dans leur rôle. Le reste du casting est sympathique aussi même si tous les acteurs n’ont pas le même niveau de jeu.
  • Les personnages : Intéressants et attachants. C’est dommage que certains ne soient pas assez développés.
  • La réalisation : Correcte dans l’ensemble malgré quelques plans exagérés.
  • Le scénario : Euh…faisons tout ce qu’on peut pour rapprocher Zi Feng et Ya Nuo ! Accident => inquiétude ! Pluie => seuls dans une chambre ! Jeu => bisou ! Bref, pas très sérieux mais plaisant pour apprécier l’OTP.
  • La fin : Le dernier épisode est un peu précipité mais tout a été amorcé depuis plusieurs épisodes. Une fin tout à fait correcte et réaliste pour tout le monde. Et une dernière scène très attrayante…!

[A voir] Let’s find our own freedom!

In a good way

Titre original: 我的自由年代 / wo de zi you nian dai
Titres alternatifs: My Era Of Independence, My Freedom Years
Réalisateur: Wu Meng En
Scénaristes: Xu Yun Qi, Wu Pei Zhen, Wu Jin Rong, Lin Yu Chen, Feng Bo Di
Genre: Amitié, Romance, Tranche de vie
Episodes: 26 – 90 minutes
Chaîne: SETTV
Période de diffusion: 15 Novembre 2013 – 16 Mai 2014
Diffusion: Vendredi à 22H00
Casting principal: Lego Li (Liu Shan Feng), Kirsten Ren (Lin Jia En), Jay Shih (Zheng Ren Wei), Smile Weng (Bai Xue Fen), Sun Qi Jun (Ah Qing), Lin Shu Yu (Tracy), Yao Jack (Ri Qi), Huang Jenny (Xiao Wei), Josh Lu (Ah Di), Lee Calvin (Jacky)
Opening: Good Morning Hard City de Adrian
Ending: Obviously Love You de Freya Lim

Synopsis : Zheng Ren Wei et Lin Jia En, amis d’enfance, se préparent à passer l’examen d’entrée à l’université. Ren Wei réussit à aller dans une université de Taipei mais Jia En n’est pas acceptée. Coincée à la campagne, elle décide de retrouver son ami à Taipei et de connaître elle aussi l’excitation de la capitale. Elle va faire des rencontres qui changeront sa vie à jamais.

26 épisodes soit 26 semaines à suivre ce drama. ♥ 6 mois intenses avec ces personnages si réalistes et vivants.

Pourquoi regarder ce drama ?

Pour sa bande-son. Les drama taïwanais sont coupés plusieurs fois et cela peut parfois être ennuyant. Mais la chanson Good Morning Hard City de Adrian est toujours un plaisir à entendre.

Pour son histoire. Simple, réelle et touchante. Le drama s’intéresse à la vie d’étudiants. Il suit Jia En à partir de son entrée à l’université mais aussi tous les autres personnages qu’elle rencontre. Il montre leurs difficultés, leurs peines, leurs joies, leurs amitiés, leurs choix, leur vie tout simplement.

Pour son côté réaliste. L’histoire se passe dans les années 90, dans un pays différent avec un régime politique encore débutant mais pourtant tout semble si proche. Il n’y a pas de téléphone portable mais des pagers. Internet en est encore à ses balbutiements. Toutefois, les personnages sont si réels qu’on peut facilement s’y attacher.

Pour son mélange passé/présent. L’histoire se passe dans le passé mais est vécue comme actuelle par les personnages. Toutefois, le passé intervient notamment par le grand-père de Liu Chan. A une autre époque, la vie était différente et plus dangereuse. La liberté d’expression n’est pas encore totalement acquise mais elle est totalement différente de celle qu’il y avait à l’époque des grands-parents et parents de nos protagonistes.

Pour son côté nostalgique. Le drama revisite la jeunesse. Les personnages étaient/sont comme nous. Des adolescents en passe de devenir des adultes.

Pour sa liberté. C’est le thème de ce drama. Portée par Liu Chan, la liberté est recherchée par chacun des personnages. Elle peut prendre diverses formes. Grandir, affirmer son caractère, faire des choix, partir…

Pour ses personnages. Tous les personnages sont intéressants et finement exploités, même les plus secondaires. C’est rare un drama avec autant de personnages que l’on peut apprécier et voir évoluer.

Le groupe d’amis

Pour leur amitié. Les personnages forment un groupe d’amis soudés, avec plus ou moins d’affinités. Certains se connaissent depuis longtemps, d’autres se découvrent. Les amitiés grandissent et se fortifient, les amitiés se transforment en amour, les amours à sens uniques sont confessés – ou non. Les personnages vivent pleinement leur vie.

Pour Momo. Le chien le plus adorable qu’il soit !

Pour son couple principal. Liu Chan et Jia En sont a-do-ra-bles. Les acteurs ont une très belle alchimie et rendent ce couple très réaliste. Les regards de Liu Chan ! ♥

Pour Liu Chan. L’homme parfait. Intelligent, ouvert, confiant, Liu Chan n’a pas vraiment d’insécurités. Toutefois, il n’est pas infaillible et à travers ces nouvelles rencontres, il change lui aussi. Il ne suit plus la voie politique toute tracée par son père mais qui ne lui convenait pas. Il fait ses propres choix et les assume.

Pour les émotions. En suivant la vie de ces étudiants, le drama montre leur vie et tout ce qu’ils traversent.

Ressenti : ★★★★★ (♥)

Qualité : ★★★★★

In a good way est l’histoire d’individus qui vivent ensemble une aventure. Après ce voyage, ils peuvent partir seuls découvrir de nouveaux horizons…

  • Le casting : Beaucoup d’acteurs débutants ou peu connus qui sont devenus célèbres grâce à drama. Leur prestation à tous est à saluer. Il n’y avait rien d’exceptionnel mais chacun interprétait son personnage de façon si vivante qu’on ne voyait pas le jeu.
  • Les personnages : Tous si touchants. ♥
  • La réalisation : Une réalisation simple, sans fioriture : parfaite pour ce drama.
  • Le scénario : Original et très bien exploité.
  • La fin : Un ton doux-amer. Elle est à l’image du drama. Elle convient parfaitement même si quelques minutes de plus n’aurait été de trop. Elle reste trop ouverte pour le devenir de notre couple principal. Je comprends le message qui est passé mais il n’est pas facile à accepter.

[Avis global] « Everyone needs company. »

The Pursuit Of Happiness

Titre original: 愛的生存之道 / ai de sheng cun zhi dao
Genre: Romance
Épisodes: 13 – 90 minutes
Chaîne: TTV
Période de diffusion: 11 Octobre 2013 – 03 Janvier 2014
Réalisateurs: Li Qing Rong, Xu Wei
Scénaristes: Du Zheng Zhe, Lu Hui Xin, Yang Hui Wen, Liao Hong Jie, Li Song Lin
Producteurs: Xue Sheng Fen, Chen Zi Han, Ma Yi Ting
Casting principal: Sonia Sui (Ji An Lei), Tony Yang (Huang Yi Kang), Zhuang Kai Xun (He Ting Wei), Aggie Hsieh (Shen Hai Lun)

Synopsis : Tout semblait bien aller pour Ji An Lei jusqu’à ce que plusieurs événements malheureux surviennent. Sa promotion est volée par la fille du chef, son ancien petit-ami qu’elle pensait récupérer est en couple avec cette dernière et en plus, elle se retrouve avec un colocataire non souhaité !

Did you notice? So many memories in our lives didn’t disappear with the passing of time. They just… become clearer. – Ji An Lei

Petite review sur un drama de fin d’année 2013.

Opening :

Une introduction sympathique. La mise en scène est originale et la chanson By your side interprétée par William Wei très jolie.

Comme tout twdrama, les personnages secondaires sont très nombreux. Ils sont dans l’ensemble sympathiques mais pas vraiment marquants. Mention spéciale aux deux amies de l’héroïne, toujours très présentes pour elle. Le trio est très complice et chacune donne des conseils aux autres. Elles se connaissent bien et sont de vraies amies. Tiffany est séductrice et Luo Jia Yi est mariée mais toutes les deux se posent aussi des questions sur l’amour.

Ji An Lei est une femme de 35 ans, passionnée par son travail. Lorsqu’elle voit la promotion qu’elle attendait volée par la fille de son chef, elle est dépitée. Pensant se consoler avec son ancien petit-ami qui revient à Taïwan, elle est surprise de découvrir qu’il est en couple et de plus avec la même personne qui lui a prise sa promotion ! Elle a aimé cet homme pendant 15 ans. S’ils se sont séparés à plusieurs reprises, elle n’envisageait pas qu’il tombe amoureux d’une autre personne et pense à s’installer avec elle alors que ce n’était pas le cas pour elle. C’est une femme sûre d’elle en ce qui concerne son travail mais qui ne l’est plus dans sa vie sentimentale. Elle se questionne sur son avenir et la solitude devient de plus en plus pesante. C’est alors qu’elle décide de reconquérir son ancien petit-ami avec l’aide de Huang Yi Kang !

Huang Yi Kang est de retour à Taïwan après quelques mois passés à l’étranger. N’ayant pas d’endroit où loger, il se retrouve à cohabiter avec Ji An Lei. Amoureux d’une femme depuis des années, il ne lui a jamais révélé ses sentiments. Lorsqu’il la retrouve, il s’apprête à le faire mais elle est déjà en couple avec quelqu’un d’autre… Il s’avère qu’il s’agit de la petite amie de l’ex de Ji An Lei [le monde est petit !].

He Ting Wei est l’ancien petit-ami de Ji An Lei. Photographe, il a beaucoup voyagé et décide soudainement de se poser pour sa petite amie Shen Hai Lun. Il doit faire ses preuves pour intégrer la famille de cette dernière. Dès que quelque chose ne va pas comme il le souhaiterait, il déprime. J’ai trouvé son personnage peu intéressant. Quant à Hai Lun, c’est la femme parfaite mais ennuyante. Jolie, jeune, intelligente et gentille, elle supporte son petit-ami tout comme ses collègues de travail. Elle est bien décidée à mériter sa place et travaille plus que ses collègues. C’est un personnage qui avait tout pour être sympathique mais je ne l’ai pas trop apprécié.

"We are living together."

Huang Yi Kang et Ji An Lei apprennent à se connaître pendant leur cohabitation. Lei Lei est quelqu’un de capricieux et elle n’apprécie pas de devoir vivre avec lui. Elle va toutefois s’adoucir à son contact et devenir un peu moins égoïste. Yi Kang est l’homme parfait ! Tendre, sensible, il n’hésite toutefois pas à contredire Ji An Lei quand celle-ci se montre vraiment indifférente aux autres. Plein d’attention envers elle, il agit tout d’abord comme un ami avant de ressentir des sentiments pour elle…

J’ai beaucoup aimé voir l’évolution de leur relation. Les 10 premiers épisodes sont vraiment très bien pour cela. Yi Kang oublie peu à peu Hai Lun lorsqu’il la voit heureuse avec Ting Wei. Ses sentiments pour An Lei se forment rapidement et il se montre protecteur envers elle. Au contraire, An Lei persévère dans sa reconquête de Ting Wei et se montre de plus en plus désespérée. Lorsqu’elle se rapproche enfin de Yi Kang, elle a peur de cet amour et souhaite tout effacer. J’ai regretté ce retour en arrière dans les derniers épisodes qui a duré un peu trop longtemps. Il est normal que tous les deux se questionnent sur leur avenir possible mais tous ces doutes étaient peut-être un peu trop extrêmes. Après l’apogée de la fin de l’épisode 10 [what a steamy scene! so rare in dramaland~], le questionnement des épisodes suivants est un peu trop long.

Yi Kang et An Lei possèdent une très belle complicité et leur amitié se transforme peu à peu en amour. Si le premier s’en rend compte rapidement, il faut beaucoup de temps à la deuxième. Les nombreuses scènes qu’ils partagent sont très complices. Yi Kang perce facilement An Lei à jour et celle-ci n’hésite pas à s’épancher sur lui. J’ai aimé les habitudes qu’ils se construisent : attendre l’autre au travail, préparer à manger pour l’autre, etc.

"Having someone to wait for me, heading home together…it is warm and fuzzy."

La solitude est un thème très présent dans ce drama. La peur de finir seule pour An Lei est personnifiée sous la forme d’un poulet. Elle se questionne sur son futur et à 35 ans, elle souhaite se marier avec quelqu’un qu’elle aime et construire un avenir sûr. L’amour est évidemment un autre thème de ce drama. Chaque relation est différente – nous avons ici quatre couples pour le montrer – mais l’amour est à la base de chaque. Comme le dit si bien le titre du drama, chacun est à la recherche du bonheur.

Ending :

J’aime beaucoup cet ending qui représente tout à fait le drama. La chanson est Obstinate interprétée par Aggie Hsieh.

Ressenti : ★★★★☆

Qualité : ★★★★☆

  • Le casting : Je ne connaissais aucun acteur avant de lancer ce drama mais il est certain que j’en regarderai d’autres avec Sonia Sui et Tony Yang.
  • Les personnages : J’ai adoré Yi Kang [en concurrence avec Liu Chan (In a good way) pour le titre d’homme parfait !] et An Lei est un personnage dans lequel on peut facilement se retrouver.
  • La réalisation : Très jolie.
  • Le scénario : Bien écrit. Le questionnement est présent tout au long du drama mais j’ai regretté cette indécision de An Lei et ce retour en arrière un peu trop long vers la fin.
  • La fin : Parfaite ! J’ai beaucoup aimé le dernier épisode.

Trailer (raw) :

[A continuer ?] I wanna be a superstar!

Rock n’ Road

Titre original: A咖的路 / a ka de lu
Réalisateur: Lin Zi Ping
Scénaristes: Feng Bo Di, Wang Yu Qing, Yue Hui, Zhan Xiao Mi
Genre: Romance, Comédie, Amitié
Episodes: 20 (6 de diffusés actuellement) – 70 minutes
Chaîne: CTS / TVBS
Première diffusion: 16 Mars 2014
Diffusion: Dimanche à 22H
Casting principal: Kimi Hsia (Lin Wei Zhen), Chris Wu (Zhou Shu Yu), Mike Lee (Xu Da Li), Nita Lei (Yang Jia Xin)

Synopsis : Lin Wei Zhen est une ancienne enfant star qui tente de retrouver le succès depuis plusieurs années mais échoue toujours. Zhou Shu Yu est un producteur de musique talentueux et reconnu. Quand Zhou Shu Yu est trahi par un ami et perd tout, Lin Wei Zhen est la seule à rester à ses côtés. Ils s’allient pour retrouver leur gloire perdue.

En commençant cette review, je ne sais pas encore si je vais continuer ce tw-drama. Je me suis lancée dans celui-ci car en ce moment j’ai envie de tester des tw-drama [la faute à In a good way ! ♥] et les teasers et chansons étaient plutôt sympas ! Côté casting, je ne connaissais personne et les épisodes que j’ai vus ne m’ont pas donnée envie de suivre quelqu’un en particulier. Alors qu’est-ce que ça donne ?

Lin Wei Zhen est l’héroïne de ce drama. Laissons-la se présenter :

Hello! I’m Lin Wei Zhen. Before I turned 15 I filmed 30 commercials, participated in the Seven Lights Show. I was awarded Cute Fairy, Tomato Sister and the first place for Soy Milk Princess.

Bref, c’était une star lorsqu’elle était enfant. Et elle poursuit toujours le même rêve bien des années plus tard sauf qu’elle ne sait ni chanter ni danser… Elle reste optimiste malgré tous ses échecs. Très exubérante, elle n’hésite pas à tout faire pour essayer de redevenir une star – et elle en fait beaucoup trop. Ce n’est pas un personnage que j’apprécie – je ne saurais dire si l’actrice est en cause vu que c’est la première fois que je la vois – mais tout est surjoué – tout comme pour les autres personnages. Il y a aussi de nombreuses scènes exagérées.

Wei Zhen & Shu Yu

Zhou Shu Yu est un célèbre producteur de musique. Il ne vit que pour la musique. Très borné, il n’accepte pas le point de vue des autres. Il est talentueux et il le sait. Il souhaite tout diriger en ce qui concerne la musique. Il ne s’intéresse pas à l’argent ou au profit mais seulement à la musique. Je dirais que c’est le personnage qui m’est le moins antipathique mais il ne m’intéresse pas trop non plus.

Shu Yu & Jia Xin

Shu Yu est en couple avec Yang Jia Xin depuis des années mais ils le cachent à la presse. Ils sont amoureux mais leurs échanges sont parfois étranges, ils n’ont pas toujours confiance l’un dans l’autre. Jia Xin est une célèbre chanteuse et Shu Yu est celui qui a composé tous ses albums. Elle souhaite toutefois composer elle-même quelques chansons pour son prochain album mais Shu Yu ne l’en croit pas capable. Jouant une personne toute gentille, elle cache en réalité une personnalité assez perfide et n’éprouve aucun remord pour ce qu’elle fait. Elle vole ainsi la chanson de Wei Zhen sans s’excuser et se joue d’elle sans cesse. Sa cruauté n’a pourtant aucune raison d’exister. Elle se montre jalouse de la relation qui émerge entre Wei Zhen et Shu Yu mais c’est pourtant elle qui les pousse l’un vers l’autre lorsqu’elle veut éviter un scandale. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi la relation entre Shu Yu et Jia Xin n’est pas révélée au public depuis le temps qu’ils sont ensemble et au vu des nombreux « scandales » qu’il y a eu sur eux.

Shu Yu, Jia Xin & Da Li

Shu Yu et Jia Xin faisaient partie d’un groupe de musique il y a quelques années avec d’autres amis dont Xu Da Li. Ce dernier s’occupe principalement de gérer les conséquences du comportement de Shu Yu mais il vise d’autres choses. Il souhaite avoir un poste plus important. Il est aussi amoureux de Jia Xin depuis des années et espère un jour être avec elle. Sincèrement, elle est avec son meilleur ami depuis des années et il n’abandonne pas ?! Il semble prêt à trahir Shu Yu à la moindre occasion…

OST :

Les musiques sont très sympas, heureusement pour un drama basé sur la musique. ^o^ J’aime aussi les chansons autre que les OST mais c’est dommage que les acteurs ne les chante pas réellement, la synchronisation des livres et de la chanson n’est pas toujours réussie.

Opening theme : Mayday – You’re The Only One

Ending theme : Jia Jia – Happiness is Almost Here

A continuer ? En bref, il n’y a donc aucun personnage qui m’intéresse réellement et la plupart me sont antipathiques. En ce qui concerne l’histoire, elle ne me captive pas vraiment non plus. Je m’ennuie même. Il n’y a que les musiques à sauver. J’espère toujours qu’il va se passer quelque chose d’intéressant mais je pense que c’est peine perdue après 5 épisodes. Donc j’abandonne ce tw-drama, il y a bien d’autres drama plus intéressants qui m’attendent !