[A continuer ?] Entre la vie et la mort

Border

Titre original: BORDER 警視庁捜査一課殺人犯捜査第4係 / border: keishichou sousa ikka satsujinhan sousa dai 4 gakari
Genre: Policier, Surnaturel
Épisodes: 11 – 54 minutes
Chaîne: TV Asahi
Première diffusion: 10 Avril 2014
Réalisateurs: Hajime Hashimoto, Takafumi Hatano
Scénariste: Kazuki Kaneshiro
Casting principal: Shun Oguri (Ango Ishikawa), Munetaka Aoki (Yuma Tachibana), Haru (Mika Higa), Kenichi Endo (Takuji Ichikura)
Site officiel

Synopsis :

Ango Ishikawa est un inspecteur qui se fait tirer dessus sur la scène d’un crime. La balle atteint sa tête et y restée logée. Il survit miraculeusement mais la chirurgie nécessaire pour extraire la balle est dangereuse. Il décide de la laisser là pour le moment mais c’est alors qu’il commence à voir des choses…

Un nouveau j-drama ! Après l’abandon de Hearbroken Chocolatier, j’en cherchais un nouveau à suivre. La présence de Shun Oguri m’a convaincue pour celui-ci. Alors quelles sont mes premières impressions ?

Le pilote est un épisode d’introduction pour présenter l’équipe et les nouvelles facultés de Ango Ishikawa. Il y a évidemment une enquête policière – si l’on peut parler d’enquête [j’y reviendrai].

Ango Ishikawa est un inspecteur qui ne vit que pour son travail. Il n’a pas d’ami ni de petite amie et ne rentre quasiment jamais chez lui. C’est un homme travailleur, avec un esprit vif et de bons instincts. Il a pour habitude de vérifier le périmètre de la scène de crime en premier lieu. Il n’aurait pas dû y aller insouciant cette fois-ci puisque le tueur était toujours présent et lui a tiré dessus. La balle lui a atteint la tête. Le voilà sur le sol, en train de mourir et de se poser des questions. Mais il résiste, ne voulant pas mourir.

Où vont les gens après leur mort ? Je ne veux pas mourir.

Il survit miraculeusement. Mais la balle est toujours logée dans sa tête. Elle a atteint une zone particulière où elle est difficilement accessible. La chirurgie pour l’enlever nécessiterait de stopper son cœur pendant quelques instants ce que refuse Ango Ishikawa. Il décide de laisser cette balle là pour le moment et retourne travailler. Mais cette balle a activé une partie inconnue de son cerveau et le voilà désormais capable de voir et communiquer avec les morts ! Mais jusqu’à quand parviendra-t-il à vivre ? Il navigue entre la vie et la mort puisqu’on ne sait pas ce que la balle peut faire…

Cette nouvelle faculté lui permet de résoudre facilement les enquêtes policières. En effet, les morts lui donnent simplement le nom du meurtrier ! Il ne reste plus qu’à trouver comment le prouver. Il n’y a donc aucun suspense. J’espère que les prochaines enquêtes ne révèleront pas tout dans les premières minutes.

Tachibana, Ichikura, Higa & Ishikawa

Les autres personnages présents ne sont pas encore très exploités. Yuma Tachibana est né dans une famille de policiers. Il a le sens de la justice mais croit être parvenu où il est aujourd’hui grâce à ses connexions et non grâce à son habilité. Il se sent donc inférieur et est toujours en train de prouver ses talents. Il considère Ango Ishikawa comme un rival. Takuji Ichikura est le chef de la division. Il est d’un soutien sans faille envers Ango Ishikawa. Mika Higa est une jeune femme médecin légiste. Elle est très observatrice et sera là pour aider Ango Ishikawa. D’autres personnages ne travaillant pas dans la police mais là pour aider Ango Ishikawa vont apparaître dans les prochains épisodes.

Teaser :

A continuer ? Le pilote me laisse un avis assez neutre pour le moment. Les enquêtes policières ne le sont pas réellement et les personnages ne m’intéressent pas trop excepté le héros. Je vais continuer de regarder ce drama pour Shun Oguri.

[A continuer ?] Du chocolat (et Jun)

Heartbroken Chocolatier

Titre original: 失恋ショコラティエ / Shitsuren Chocolatier
Genre: Romance
Épisodes: 11 – 54 minutes
Chaîne: Fuji TV
Première diffusion: 13 Janvier 2014
Réalisateurs: Matsuyama Hiroaki, Miyaki Shogo
Scénariste: Adachi Naoko
Producteurs: Wakamatsu Hiroki, Obara Ichiryu
Casting principal: Matsumoto Jun (Koyurugi Sota), Ishihara Satomi (Takahashi Saeko)
Casting secondaire: Mizukawa Asami (Inoue Kaoruko), Mizuhara Kiko (Kato Erena), Mizobata Junpei (Olivier Tréluyer), Arimura Kasumi (Koyurugi Matsuri), Kato Shigeaki (Sekiya Hiroaki), Sato Ryuta (Rokudo Seinosuke), Takenaka Naoto (Koyurugi Makoto)
OST : Bittersweet de ARASHI

Synopsis : Koyurugi Sota est tombé amoureux de Takahashi Saeko dès qu’il l’a vue. Il la poursuit pendant des années et parvient finalement à sortir avec elle à la veille de Noël. Mais peu après, elle lui annonce qu’elle ne l’a jamais considéré comme un petit-ami. Le cœur brisé, Sota décide d’aller étudier à Paris pour devenir un excellent chocolatier et ainsi conquérir le cœur de Saeko vu qu’elle adore les chocolats. Mais lorsqu’il retourne quelques années plus tard au Japon, Saeko s’apprête à se marier… Sota parviendra-t-il à l’oublier ou continuera-t-il à tout faire pour elle ?

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas regardé de j-drama et parmi ceux de cet hiver, Heartbroken Chocolatier me semblait le plus prometteur notamment par la présence de Jun Matsumoto. Satomi Ishihara est aussi une actrice que j’apprécie. Le synopsis m’inspirait plus ou moins – il s’agit de l’adaptation du manga éponyme que je n’ai pas lu. Malheureusement, le pilote ne m’a guère convaincue.

Puppy Sota ;-;

Sota est un personnage assez particulier. Il voue un amour excessif à Saeko qu’il considère comme quelqu’un de parfait. Il est prêt à tout pour elle, quitte à souffrir. Ainsi cela ne le dérange pas si elle est avec d’autres hommes tant qu’elle peut aussi être avec lui. Il l’aime depuis longtemps et continue encore à l’aimer malgré ne pas l’avoir vue pendant plusieurs années. S’il décide de devenir chocolatier, c’est uniquement pour plaire à Saeko. Il ne semble pas trouver d’existence possible sans Saeko. Pourtant, ses rêves – conscients et inconscients – montrent une autre facette de lui. En effet, il se révèle beaucoup plus entreprenant et brutal. De même, Saeko n’est plus seulement l’être idéal : c’est aussi une personne égoïste et ne pouvant rester fidèle.

Saeko

Saeko est une jeune femme assez insouciante. Elle n’a pas réellement conscience des sentiments des autres. Elle est sortie avec quantité de personnes et décide désormais de se poser en épousant un homme qu’elle n’aime pas réellement.

Les protagonistes ne m’intéressent pas trop pour le moment. Mais surtout, je ne pense pas aimer leur relation.

Les personnages secondaires n’ont pas encore été trop présentés. Olivier Tréluyer est un ami de Sota qu’il a rencontré en France. C’est quelqu’un sur qui on peut compter. Kaoruko Inoue connaît Sota depuis très longtemps et semble être amoureuse de lui. En tout cas, elle le soutient dans ce qu’il entreprend même si elle n’est pas toujours d’accord avec ses choix.

Sota

La réalisation du drama n’est pas terrible. Il y a ainsi de nombreuses coupures, avec des fonds noirs où les personnages parlent en voix off. Et sans compter les moments où ça coupe assez brusquement pour passer à d’autres scènes. Les effets spéciaux ne sont pas toujours réussis mais crédibles dans le ton japonais. Mention spéciale tout de même à une scène qui m’a bien plu où des confettis tombent du ciel plafond. Il y aussi de jolies scènes dans tout ce qui touche au chocolat – et ça donne faim.

Miam !

Saeko-san.
I want to be hurt, more and more by you.
Tell me even worse things, knock me down until I can’t get back up.

If you do that, then surely…
I will grow to hate you, and be able to put an end to this love.

The pain still isn’t enough.
If it goes on like this, I’ll fall for your innocence, which I don’t even know is real or fake.
More and more, I’ll be addicted to you.

Et sinon, à noter quelques secondes où Jun parle français.

A continuer ? Je pense que la direction que prend ce drama ne va pas me plaire. Le ton est plutôt mature mais dans un sens ne me correspondant pas. A voir pour la suite mais je ne suis pas certaine de continuer ce drama.
Sinon, il semble que ce drama est assez fidèle au manga donc pour ceux qui aiment ce dernier, n’hésitez pas à regarder l’adaptation.

Sota s'imaginant avec Saeko